Littérature

Une des principales caractéristiques de la littérature luxembourgeoise est due à l’environnement linguistique né de la situation géographique et de l’histoire du Luxembourg, qui se trouve à la croisée des cultures romane et germanique.

C’est ainsi que s’est développé au fil des siècles un environnement linguistique unique, caractérisé par l’association et la coexistence au quotidien de trois langues: le luxembourgeois, l’allemand et le français. Le multilinguisme sous-tend la littérature luxembourgeoise et influence le parcours des écrivains luxembourgeois.

D’un point de vue purement linguistique, il n’existe pas une littérature luxembourgeoise, mais à proprement parler, des littératures luxembourgeoises s’exprimant en trois, voire en quatre langues si l’on y compte les auteurs anglophones. Cette production polyphone est répertoriée sous le terme collectif de Luxemburgensia qui englobe toutes les œuvres littéraires et documents imprimés soit rédigés par des Luxembourgeois, soit produits au Luxembourg, soit ayant pour sujet le Luxembourg, et ce quelle qu’en soit la langue.

La littérature de langue allemande est la plus accessible et la plus répandue au Luxembourg, même si, depuis quelques années, des talents en langue luxembourgeoise se dévoilent de plus en plus. La littérature luxembourgeoise d’expression française est plus modeste en nombre de publications, mais très remarquée à l'étranger.

  • Mis à jour le 07-04-2015