Bretzelsonndeg (mars ou avril)

Un bretzel pour l'élu(e) de coeur!

bretzel-corbeille-170276

Tous les ans, les Luxembourgeois célèbrent le quatrième dimanche de carême le Bretzelsonndeg (dimanche des bretzels).

Le bretzel est une spécialité de pâtisserie luxembourgeoise, faite de pâte levée feuilletée recouverte d’une couche de sucre fondant et d’amandes et qui représente les bras entrelacés de deux amoureux. Si au début les bretzels étaient salés, on retrouve aujourd'hui surtout la version sucrée.

La tradition veut que l’homme offre cette fameuse pâtisserie à l'élue de son coeur le dimanche des bretzels. Si la fille l'accepte, le garçon peut lui rendre visite le jour de Pâques, afin de recevoir des œufs en retour.

Dans le cas contraire, elle lui remettra un panier. D'où l'expression typiquement luxembourgeoise de Kuerf kréien (recevoir un panier) qui signifie être largué.

Durant les années bissextiles, la tradition est inversée: ce sont alors les femmes qui offrent le bretzel.

Au XVIIIe siècle, la coutume commençait le jour du Buergbrennen (fête des brandons): ce jour-là, les jeunes filles jetaient du bois dans le feu en appelant le nom de leur élu. Si tout allait bien, ce dernier leur offrait alors le bretzel le quatrième dimanche avant Pâques et se voyait remettre le jour de Pâques des œufs.  A l'époque, la coutume du Bretzelsonnden a scellé plus d'un mariage.

Dans la capitale, le dimanche des bretzels est célébré aujourd'hui comme une véritable fête de quartier, où le train touristique Jhangeli est décoré de la délicieuse pâtisserie et accompagné par un petit orchestre. Ce cortège, composé notamment des boulangers-pâtissiers du pays et de la "Reine de la bretzel", sillonne les rues de Luxembourg-Ville en distribuant gratuitement des bretzels.

  • Mis à jour le 16-04-2015