Femmes

La part des femmes et des hommes est plus ou moins identique dans la population totale luxembourgeoise.

L’espérance de vie des femmes à la naissance est supérieure à celle des hommes (84,8 ans pour les femmes par rapport à 80,2 ans pour les hommes en 2013).

Au Luxembourg les femmes se marient plus jeunes que les hommes. L’âge moyen au premier mariage ne cesse néanmoins d’augmenter pour les deux sexes. La plupart des femmes se marient aujourd'hui entre 25 et 29 ans, tandis que bon nombre des hommes attendent la tranche d'âge de 30 à 34 ans pour se marier.

En 2010, le nombre d’enfants par femme était de 1,63 et l’âge moyen des mères à la naissance d’un enfant était de 31,2 ans. Aujourd'hui, le fait d'avoir un ou deux enfants à charge influence très peu la participation des femmes au marché du travail.

L'emploi des femmes

Le taux d’activité féminin a connu une hausse importante depuis 1993 au Luxembourg. Pour les femmes âgées de 25 à 49 ans, il est passé de 42,9% en 1983 à 76,5% en 2012. L'écart entre le taux d'emploi des femmes et celui des hommes, avec un taux d'emploi de 91,6% pour la tranche d'âge de 25 à 49 ans, est un des plus élevés en Europe.

La part des femmes parmi les travailleurs indépendants a progressé à 40% en 2008.

Le travail à temps partiel reste quasi exclusivement une affaire de femmes. En 2010, 33,7% des femmes qui ont un enfant à charge travaillaient à temps partiel, contre 13,3% de celles qui n'ont pas d'enfant à charge. Grâce au développement du travail à temps partiel, les femmes luxembourgeoises sont de plus en plus nombreuses à concilier vie professionnelle et vie familiale.

Le modèle du "single male breadwinner", très populaire au Grand-Duché dans les années 1980 et 1990, est en déclin.

Vers un équilibre entre hommes et femmes dans la prise de décision

A qualifications égales et malgré leur présence croissante sur le marché de l’emploi, les femmes luxembourgeoises restent largement sous-représentées parmi les décisionnaires, tant dans le secteur public que dans le secteur privé.

Ainsi, le nombre de femmes dans les conseils d’administrations ne dépasse pas, en moyenne, les 20%. Dans la fonction publique, alors que les femmes constituent en 2014 pratiquement la moitié du total de fonctionnaires de la carrière supérieure de l’Etat, seulement un quart occupe une fonction de direction.

Même constat au niveau des établissements publics ou des entreprises dans lesquelles l’Etat détient des parts. Une minorité de femmes sont membres dans les conseils d’administration des établissements publics et le changement s’opère que très lentement.

Afin de remédier à cette situation, le gouvernement luxembourgeois a présenté sa stratégie pour un meilleur équilibre entre hommes et femmes dans la prise de décision en septembre 2014.

Journée internationale de la femme

Depuis 1911, la journée internationale de la femme est célébrée le 8 mars. A l'occasion de la 100e journée internationale de la femme, célébrée le 8 mars 2011, le Cid-Femmes (Centre d'information et de documentation sur les femmes) a lancé le site www.fraendag.lu, un site dédié à l'histoire de cette journée internationale au Luxembourg.

Le site propose un aperçu historique de ce jour d'action au niveau luxembourgeois, montre les avancées réalisées au cours de ces 100 dernières années et présente les personnalités luxembourgeoises engagées dans le mouvement des femmes au Luxembourg.

  • Mis à jour le 25-11-2015