Fête nationale (23 juin)

Retraite aux flambeaux, feu d'artifice, Te Deum, prise d'armes ...

Au regard de l’histoire, l’indépendance du pays et l’avènement de sa dynastie sont récents. Au XIXe siècle, le jour de la fête nationale des Luxembourgeois était le Kinneksdag (c’est-à-dire le jour de naissance des rois des Pays-Bas).

fete-nationale-192147Ce n’est qu’avec le Groussherzoginsgebuertsdag qu’ils disposèrent d’un jour de fête national au sens patriotique du terme (le jour de naissance de S.A.R. la Grande-Duchesse Charlotte qui gouverna de 1919 à 1964). Etant donné qu’il correspondait au 23 janvier, il fut transféré en 1962 à une date plus estivale de l’année, soit le 23 juin.

Depuis la montée sur le trône de S.A.R. le Grand-Duc Jean en 1964, ce jour est tout simplement commémoré comme le jour de la fête nationale.

Dans la capitale, Luxembourg, les festivités commencent la veille du 23 juin, le 22 juin, avec la relève solennelle de la garde devant le palais grand-ducal vers 16 heures.

Alors que le couple grand-ducal visite chaque année une autre ville du pays en début de soirée, un membre de la famille grand-ducale visite tous les ans la ville d’Esch-sur-Alzette, deuxième ville du pays.

Après une retraite aux flambeaux et un feu d’artifice tiré à partir du fort Thüngen dans le parc des Trois Glands, la fête commence sur les places publiques de la capitale avec des concerts et des DJ. Durant cette veille, la capitale est placée sous le signe de la joie, de l’amusement et de la musique: sur presque toutes les places, des concerts ont lieu, de petits orchestres et de simples musiciens de rue jouent.

Le 23 juin, en cours de matinée, une cérémonie officielle a lieu à la Philharmonie Luxembourg, suivie du tir d'honneur de 21 coups de canon depuis le Fetschenhaff. Lors de la prise d'armes qui se tient ensuite sur l’avenue de la Liberté, S.A.R. le Grand-Duc et S.A.R. le Grand-Duc héritier passent en revue les troupes avant d'assister à un défilé militaire et à un défilé non militaire. Un Te Deum est également célébré en la cathédrale Notre-Dame de Luxembourg dans l'après-midi.

Les 105 communes du pays célèbrent aussi cette journée. Le Te Deum est chanté dans les églises, le maire prononce un discours patriotique devant les citoyens et les membres des associations, l’ordre du Mérite est remis aux musiciens et aux pompiers. Ensuite, le banquet démocratique est servi dans un restaurant de la commune pour les représentants de la classe politique et des associations.

  • Mis à jour le 20-06-2016