Gouvernement

Le gouvernement participe au pouvoir législatif et exécutif. Il a un droit d’initiative en matière législative, appelé initiative gouvernementale, qui lui permet de présenter des projets de loi. Le Grand-Duc est le chef de l'Etat. Toute mesure prise par le Grand-Duc dans l'exercice de ses pouvoirs constitutionnels doit être contresignée par un membre du gouvernement qui en assume l'entière responsabilité.

Le gouvernement Bettel-Schneider-Braz

Le gouvernement, issu des élections législatives du 20 octobre 2013, sous la présidence de Xavier Bettel, est un gouvernement de coalition entre le Parti démocratique (DP), le Parti ouvrier socialiste luxembourgeois (LSAP) et Les Verts (Déi Gréng).

Le gouvernement Bettel-Schneider-Braz a été assermenté le 4 décembre 2013. Il est composé:

  • d'un président, ayant le titre de Premier ministre, 
  • d'un Vice-Premier ministre, 
  • de 13 membres ayant le titre de ministre,
  • de trois secrétaires d'Etat.

Le 4 décembre 2013, S.A.R. le Grand-Duc a signé les arrêtés grand-ducaux relatifs à la formation du gouvernement.

Le premier conseil de gouvernement a eu lieu le 5 décembre 2013.

Le programme gouvernemental constitue la base de la politique de la coalition entre le DP, le LSAP et Déi Gréng. Le programme gouvernemental, les procès-verbaux des négociations de coalition sont disponibles sur gouvernement.lu, le portail de l'actualité gouvernementale.

Le Premier ministre Xavier Bettel a fait sa déclaration gouvernementale à la Chambre des députés le 10 décembre 2013. Le programme gouvernemental a été débattu par tous les partis représentés à la Chambre des députés le 11 décembre 2013.

Les compétences ministérielles

Les compétences ministérielles sont attribuées de la façon suivante:

  • Xavier Bettel, Premier ministre, ministre d'Etat, ministre des Communications et des Médias, ministre des Cultes, ministre de la Culture;
  • Etienne Schneider, Vice-Premier ministre, ministre de l’Economie, ministre de la Sécurité intérieure, ministre de la Défense;
  • Jean Asselborn, ministre des Affaires étrangères et européennes, ministre de l’Immigration et de l’Asile;
  • Félix Braz, ministre de la Justice;
  • Nicolas Schmit, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Economie sociale et solidaire;
  • Romain Schneider, ministre de la Sécurité sociale, ministre de la Coopération et de l’Action humanitaire, ministre des Sports;
  • François Bausch, ministre du Développement durable et des Infrastructures;
  • Fernand Etgen, ministre de l’Agriculture, de la Viticulture et de la Protection des consommateurs, ministre aux Relations avec le Parlement;
  • Pierre Gramegna, ministre des Finances;
  • Lydia Mutsch, ministre de la Santé, ministre de l’Egalité des chances;
  • Daniel Kersch, ministre de l’Intérieur, ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative;
  • Claude Meisch, ministre de l’Education nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche;
  • Corinne Cahen, ministre de la Famille et de l’Intégration, ministre à la Grande Région;
  • Carole Dieschbourg, ministre de l’Environnement;
  • Marc Hansen, ministre du Logement, ministre délégué à l'Enseignement supérieur et de la Recherche;
  • Camille Gira, secrétaire d'Etat au Développement durable et aux Infrastructures;
  • Francine Closener, secrétaire d'Etat à l'Economie, secrétaire d'Etat à la Sécurité intérieure, secrétaire d'Etat à la Défense;
  • Guy Arendt, secrétaire d'Etat à la Culture.

Les ministères

Les ministères portent la dénomination suivante:

  • Ministère d'Etat;
  • Ministère des Affaires étrangères et européennes;
  • Ministère de l'Agriculture, de la Viticulture et de la Protection des consommateurs;
  • Ministère de la Culture;
  • Ministère du Développement durable et des Infrastructures;
  • Ministère de l'Economie;
  • Ministère de l'Education nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse;
  • Ministère de l’Egalité des chances;
  • Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche;
  • Ministère de la Famille, de l’Intégration et à la Grande Région;
  • Ministère des Finances;
  • Ministère de la Fonction publique et de la Réforme administrative;
  • Ministère de l'Intérieur;
  • Ministère de la Justice;
  • Ministère du Logement;
  • Ministère de la Santé;
  • Ministère de la Sécurité intérieure;
  • Ministère de la Sécurité sociale;
  • Ministère des Sports;
  • Ministère du Travail, de l'Emploi et de l’Economie sociale et solidaire.

Les travaux du gouvernement

Chaque année, le gouvernement fait

Le budget des recettes et dépenses est voté annuellement.

Le gouvernement est, au sens strict, l'organe du pouvoir exécutif formé par le Grand-Duc et les membres du gouvernement responsables. Dans l'acception courante, le gouvernement désigne l'ensemble des ministres et secrétaires d'Etat qui secondent le Grand-Duc dans l'exercice de ses pouvoirs constitutionnels.

Le gouvernement est obligé de délibérer en conseil sur toutes les affaires qui doivent être soumises à la décision du Grand-Duc. Les décisions du gouvernement en conseil sont prises à la majorité des voix.

Comment s'informer sur l'actualité gouvernementale?

www.gouvernement.lu est le site officiel du gouvernement luxembourgeois. Vous pouvez vous y informer sur l'actualité gouvernementale, sur les discours et déclarations, sur les ministres, ministères et administrations.

La rubrique "Gouvernement" vous renseigne en détail sur les principales fonctions du gouvernement, sur le processus de formation du gouvernement et sur le fonctionnement du Conseil de gouvernement.

La publication Les gouvernements du Grand-Duché de Luxembourg depuis 1848 passe en revue les gouvernements qui se sont succédé à la tête du pays de 1848 jusqu'à nos jours.

Le Service information et presse (SIP), en tant que service de presse du gouvernement luxembourgeois, assure la communication entre le gouvernement, la presse et le grand public.

Charte graphique du logotype du gouvernement luxembourgeois

Dans sa séance du 14 mai 2004, le Conseil de gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg a adopté un logotype présentant un lion rouge, inspiré des armoiries du Grand-Duché de Luxembourg, comme identité visuelle unique, ainsi que la charte graphique y relative.

Le Service information et presse du gouvernement (SIP) a été chargé de veiller à l'application de la charte graphique du logotype officiel du gouvernement.

Dix années plus tard, cette charte graphique a été soumise à une mise à jour. Dans sa séance du 10 janvier 2014, le Conseil de gouvernement a adopté ladite charte graphique qui est à présent disponible sur le présent site.

La charte graphique du logotype du gouvernement luxembourgeois peut être consultée sur le site officiel www.logo.public.lu.

  • Mis à jour le 13-01-2016