Institutions politiques

L’organisation de l’Etat luxembourgeois part du principe que les fonctions des différents pouvoirs doivent être réparties entre des organes différents. Tout comme dans de nombreuses autres démocraties parlementaires, la séparation des pouvoirsest souple au Luxembourg. En effet, il existe de nombreuses relations entre les pouvoirs exécutif et législatif mais le pouvoir judiciaire reste totalement indépendant.

Le pouvoir législatif repose sur l’action conjointe de la Chambre des députés, du gouvernement et du Conseil d’Etat.

Le Grand-Duc forme avec le gouvernement et ses membres responsables l’organe constitutif du pouvoir exécutif.

Les cours et tribunaux sont chargés par la Constitution d’exercer le pouvoir judiciaire. Ils sont indépendants dans l’exercice de leurs fonctions.

La Cour des comptes et le médiateur sont des organes qui devraient permettre à la Chambre des députés d’exercer un droit de regard sur la gestion de l’Etat.

  • Mis à jour le 07-04-2015