English version |     | Recherche avancée
Imprimer cette page | Envoyer cette page par e-mail

Politique

Copyright: Christof Weber / SIP

L’Etat luxembourgeois est une démocratie représentative, sous la forme d’une monarchie constitutionnelle, dont la Couronne est héréditaire dans la famille de Nassau.

Le Grand-Duché de Luxembourg est un Etat souverain et indépendant depuis le traité de Londres du 19 avril 1839. Cette démocratie parlementaire possède néanmoins une particularité: elle est actuellement l’unique Grand-Duché du monde.

L’organisation de l’Etat luxembourgeois part du principe que les fonctions des différents pouvoirs doivent être réparties entre des organes différents. Tout comme dans de nombreuses autres démocraties parlementaires, la séparation des pouvoirs est souple au Luxembourg. En effet, il existe de nombreuses relations entre les pouvoirs exécutif et législatif mais le pouvoir judiciaire reste totalement indépendant.

Le pouvoir législatif repose sur l’action conjointe de la Chambre des députés, du gouvernement et du Conseil d’Etat.

Le Grand-Duc forme avec le gouvernement et ses membres responsables l’organe constitutif du pouvoir exécutif.

Les cours et tribunaux sont chargés par la Constitution d’exercer le pouvoir judiciaire. Ils sont indépendants dans l’exercice de leurs fonctions.

Le régime de la monarchie constitutionnelle sied parfaitement à un pays où le consensus social et le dialogue sont les maîtres-mots.

Cette stabilité est d’ailleurs illustrée par le fait que les changements de gouvernement se font sans heurts et chambardements alors qu’en général, deux des trois principaux partis politiques (Parti chrétien-social, Parti ouvrier socialiste et Parti démocratique), dans le passé, ont pris part à des coalitions gouvernementales à la suite d’élections législatives ayant lieu tous les cinq ans.


 

Sites de reference

 

Telechargement