Se déplacer au Luxembourg

Selon les statistiques, le nombre de voitures par tête d’habitant est particulièrement élevé au Luxembourg. Et l’on a pu constater une augmentation progressive du trafic automobile ces dernières années.

Toutefois, vu la sensibilité grandissante des résidents pour l’environnement et le bien-être, les déplacements sans voiture ont le vent en poupe. Et le réseau de transport en commun luxembourgeois propose en effet une offre complète, qui ne cesse d’évoluer.

C’est d’ailleurs une volonté affichée des pouvoirs publics que 25% des déplacements quotidiens se fassent en transports publics à l’horizon de 2020, puis 25% à pied ou en vélo et les 50% restants en voiture. 

En effet, au niveau de la mobilité, les efforts des autorités publiques vont clairement dans le sens de l’augmentation et de la diversification des transports publics et de la promotion de la mobilité douce.

De bons exemples sont la promotion du vélo, le développement d’un réseau national de pistes cyclables, des services de location de vélos urbains, la mise en place de services de bus communaux plus flexibles ou encore le covoiturage et l'autopartage (car-sharing). A ne pas oublier la construction d'une ligne de tramway urbain à travers la capitale d'ici 2017.

  • Mis à jour le 31-01-2017