Qualité de vie

Le PIB du bien-être

Depuis 2009, le gouvernement luxembourgeois s’efforce d’analyser de plus près le PIB du bien-être, notion qui complète celle du PIB classique, mesurant exclusivement la production marchande voire la croissance économique. Le but: mieux cerner l’état de satisfaction de la population et les évolutions de la société en général.

Ensemble avec les partenaires sociaux, soit les syndicats et les représentants du patronat, le gouvernement a ainsi prévu de déterminer 63 indicateurs permettant de mesurer le PIB du bien-être. Parmi ces indicateurs devront figurer des éléments aussi divers que l’emploi, le logement, la mobilité, la santé, la vie sociale, etc.

Le dispositif est élaboré en collaboration avec le Statec (Institut national de la statistique et des études économiques du Grand-Duché du Luxembourg), le Conseil économique et social (CES) et le Conseil supérieur pour un développement durable (CSDD).

  • Mis à jour le 19-09-2017